ajroudiii

Mohamed Ayachi Ajroudi, le défenseur des énergies renouvelables

Les Emirats Aarebs Unis sont engagés dans la production d’énergie à partir des déchets en utilisant des technologies innovantes .
Mohamed Ayachi Ajroudi, président du conseil d’administration de CNIM Middle East, basé à Abu Dhabi, a déclaré que les EAU entraient dans le rythme rapide de la production d’énergie résiduelle et qu’ils poursuivent leur approche unilatérale en transformant les défis en retombées économiques ainsi que sa démarche unique de transformation des défis en opportunités et rendements économiques, sociaux et environnementaux durables, car les déchets constituent un énorme atout et une grande richesse dans les pays arabes et joueront un rôle majeur dans l’économie d’énergie dans les années à venir, en plus d’être un pilier clé pour réduire la pollution climatique.

Mohamed Ayachi Ajroudi a également souligné que l’approche des EAU pour exploiter l’énergie électrique des déchets est une étape importante dans la réalisation des objectifs de l’agenda national pour la vision des EAU 2021, alors que le volume du secteur des déchets dans le monde dépasse 700 milliards soulignant que les pays européens achètent des ordures pour la production d’énergie, comme l’Allemagne et l’Italie.

Les déchets plastiques arrivent en troisième position après le gaz naturel et le pétrole brut dans la production d’électricité.
Mohamed Ayachi Ajroudi déclare aussi que L’entreprise CNIM possède 400 usines dans le monde pour produire de l’électricité usagée, notamment à Singapour, au Japon, en Amérique, en Europe et en Chine, et utilise des techniques de traitement telles que le tri et le recyclage des matériaux et la production d’engrais organiques en plus de produire de l’électricité de 50 à 60 mégawatts contribuant à répondre aux besoins actuels et futurs et à l’élimination des matériaux résultant de la combustion du combustible .

Il a aussi expliqué que le recyclage des déchets solides mixtes ou des déchets agricoles et de l’industrie alimentaire est la plus grande source d’énergie renouvelable sur le terrain et représente un secteur économique en plein essor avec des rendements élevés et un faible coût en plus des retours positifs sur l’environnement et l’économie.

Il a également souligné que l’Europe a des plans à grande échelle pour produire de l’énergie à partir de déchets grâce à la technologie de décomposition thermique. Une étude de la société « conseil du Golfe » a estimé que le volume de déchets solides dans les villes du CCG est d’environ 80 millions de tonnes par an

Il a enfin noté que les campagnes de sensibilisation des EAU pour un environnement sans déchets jouent un rôle très important.

Selon la Banque mondiale, plus de la moitié de la population mondiale souffre d’un manque de services réguliers de collecte des ordures.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *