islam

L’édito (01.06.2016) Le terrorisme en question.

Après les derniers attentats survenus en Europe, il nous a paru plus qu’urgent de travailler à comprendre ce qui se passe et pourquoi cela se passe. Pourquoi des jeunes issus de la dite communauté musulmane se sont retrouvés des meurtriers opérant pour des causes appelant la géopolitique internationale. Des jeunes dont les parents sont issus pour la plupart du Maghreb, d’Afrique de l’Ouest ou des jeunes européens ont pris la défense d’une une cause moyen orientale au point pour certains de devenir des meurtriers, des terroristes, des kamikazes opérant dans les pays qui les ont vu grandir.

Cette jeunesse, c(est celle du complotisme illuminatinesque orchestré sans elle mais dont elle a fait une part de sa religion, une jeunesse qualifiée de génération Y (car elle se balade constamment avec des écouteurs dans les oreilles laissant pendre les câbles qui descendent des oreillettes), celle de la malbouffe (kebab tous les jours), celle du porno (gratuit H24 sur internet), des jeux vidéo les plus violents, celle du moindre effort tout en visant des résultats immédiats. Cette partie de la jeunesse qui s’est lancée dans les bras d’un salafisme des plus austère à la recherche d’un père autoritaire qui fixe les limites que personne ne lui avait fixé ou n’était digne de le faire à ses yeux, a trahi les idéaux qu’on lui avait façonné : ceux de la liberté, du libre-échange, d’aimer qui on veut, de la démocratie qu’ils ont fini par appeler la démoncratie.

Que s’est-il passé ? Qui sont les responsables qui n’ont rien vu ou n’ont rien voulu voir ? Comment en sortir ? Nous traiterons tous les sujets sans oublier notre objectif premier : tirer cette communauté vers le haut. Nous laisserons la recherche du buzz aux autres en faisant nos preuves avec notre intégrité et notre vision libérale de la société. Nous travaillerons à l’intégration sociale, démocratique et économique de cette communauté tout en respectant ses valeurs religieuses.

L’équipe de rédaction d’Islamnews.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *