A paraglider, with the national flag attached to his leg, flies over the capital during the Gulf emirate's National Day celebrations in Doha on December 18, 2013. AFP PHOTO / KARIM JAAFAR / AL-WATAN DOHA == QATAR OUT == / AFP PHOTO / AL-WATAN DOHA / KARIM JAAFAR

Le Qatar accusé d’encourager le terrorisme dans les pays arabes pour semer le chaos

Premier financier de la déstabilisation de la Libye de Kadhafi, aujourd’hui, l’Arabie saoudite, le Bahreïn, les Emirats arabes unis, Barheïn, la Libye et le Yémen.ont annoncé couper toutes les liaisons terrestres, aériennes et maritimes avec l’émirat. L’Egypte suit le mouvement en coupant toute relation diplomatique et la communication aérienne.

Le Qatar est ainsi considéré comme l’un des principaux bailleurs de fonds des Frères musulmans en Egypte et des groupes proches de cette confrérie dans les pays voisins (notamment en Syrie, en Libye et en Tunisie).




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *