Dérapage de l’humoriste Franck Dubosc.

Invité par le Maroc et par le festival Marrakech du rire organisé par son ami Jamel Debbouze, Franck Dubosc a passé plusieurs jours à Marrakech, aux frais de la princesse. Déçu par l’accueil  des spectateurs marocains lors de l’avant-première du film Camping 3, il a tenu des propos inqualifiables à la télévision. En effet, durant la projection du film, certains ont été jusqu’à quitter la salle. D’autres ont caché les yeux de leurs enfants, choqués par les Slips de bain moulants, les parties de volley entre nudistes et autres vannes obscènes. Mais la vérité, c’est qu’ils n’ont pas ri !

Et ce revers a poussé l’acteur à être méprisant à l’égard du Maroc et des Marocains. Ils ne sont pas près de lui pardonner ses propos :

« Vous vous rendez compte : Camping 3 interdit aux moins de 16 ans au Maroc. » « C’est là où l’on se rend compte que culturellement, le Maroc a dix siècles de retard. » « Il y a encore beaucoup de travail à faire. » (Voir la vidéo)

Scandalisés, les Marocains ont vite réagit sur twitter : «Blaireau», «film pourri», et autres insultes. La polémique l’a contraint à s’excuser sur twitter.

Monsieur Dubosc, est-ce qu’on a le droit d’avoir des valeurs, une culture ancestrale et trouver vos films bidons sans être traité d’attardés ?

Quant au Marrakech du rire, sa responsabilité est pleine et entière. Dorénavant monsieur Debbouze, n’oubliez pas que ce festival est aussi celui des Marocains….

Slimani K.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *