hoceima-printemps

Au Maroc, Le travail informel tue !

Il y a quatre jours, Mohcin Fikri, ce poissonnier non déclaré, comme tant d’autres, mourrait de n’avoir supporter que son stock de poissons frais soit jeté aux ordures par des policiers marocains vraisemblablement commandés par le lobby du poisson de cette région du nord du Maroc. Sa mort atroce, broyé dans la benne d’un camion à ordures, choqua tout le royaume. La presse internationale  diffusa les photos de cette victime de la Hogra (mépris réservé au bas peuple). Alors tout le monde a eu à l’esprit le déclencheur des printemps arabes en espérant que cela ne recommence pas tant les peuples de cette région n’y ont rien gagné sinon la désolation.

Et si la véritable réflexion à avoir, c’était de légaliser le travail informel qui arrange tant de gens dans des pays où les cotisations chômage ou sécurité sociale n’existent pas plutôt que de faire la chasse à des pratiques sans apporter de solutions en contre partie ? Les économistes marocains ont du travail informel sur la planche ! On leur demandera d’être un peu plus inventifs que de simplement se contenter de copier ce qui se passe ailleurs dans des sociétés complètement différentes de la société marocaine. Sauf que leurs diplômes d’économistes n’est peut être pas conforme à trouver des solutions à la réalité marocaine ! A suivre ….

Islamnews.fr




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *